S21, Palais Royal… Phnom Penh en tuk-tuk


Région de Phnom Penh : Palais Royal de Phnom Penh - S21 (Tuol Sleng) - Monument de l’Indépendance - Wat Phnom - Marché central de Phnom Penh.
Consulter les tarifs et options
Prix le plus bas
par tuk-tuk :
20,3€
Pensez à réserver avant votre départ car certaines banques bloquent les paiements en ligne depuis le Cambodge.
  • Une journée de visite riche et instructive !
  • Plongez dans l’Histoire au musée du génocide « S21 ».
  • Emerveillement garanti au Palais Royal.
  • Découvrez la vie locale au marché central ou au marché russe.
  • Chauffeur de tuk-tuk privé anglophone, expérimenté et aux petits soins.
  • Déjeuner non inclus : mangez selon vos envies !
Journée de visite avec chauffeur privé

Partez en tuk-tuk à la découverte des meilleurs sites touristiques de Phnom Penh : le temple Wat Phnom, le marché central, le musée « S21 », le Palais Royal et le monument de l’indépendance.

À partir de 8h45, votre chauffeur privé - Kong – sera à votre disposition devant votre lieu d’hébergement avec son tuk-tuk confortable et en parfait état. Ensemble, vous débuterez une riche journée d’exploration de Phnom Penh, la capitale du Cambodge, à travers ses lieux incontournables.

Conseil : visiter les Killing Fields est, à nos yeux, indispensable. Si possible, optez pour la journée de visite incluant les Killing Fields en plus des autres incontournables de Phnom Penh.

C’est par une douce chaleur matinale que vous débuterez votre journée avec une balade dans les jardins luxuriants du temple Wat Phnom, construit sur la seule (petite) colline de la ville. Votre périple vous mènera ensuite au marché central de Phnom Penh où vous contemplerez sa splendide architecture et son dépaysement permanent. L’endroit est parfait pour trouver des souvenirs…

Cap ensuite au Sud de la ville pour ce qui constitue, à n’en pas douter, le moment fort de cette journée : la visite de la prison S21, également connue sous le nom de Tuol Sleng ou musée du génocide. Aucun livre ni reportage ne peut se substituer à une vraie visite pour réellement prendre la mesure des atrocités commises ici par les Khmers Rouges. De nombreuses explications et un audioguide en français vous permettront de mieux comprendre les faits ainsi que le quotidien des cambodgiens lorsque le parti communiste et son leader Pol Pot avaient le pouvoir. Une visite difficile mais essentielle.

Enfin, vous reprendrez vos esprits en découvrant le Palais Royal dont la finesse des dorures est à couper le souffle et où réside toujours le Roi du Cambodge. Puis la journée s’achèvera par le Monument de l’Indépendance et son imposante statue du roi Norodom Sihanouk située à proximité.

Vous serez revenus à votre lieu d’hébergement en fin d’après-midi ou à la tombée de la nuit en fonction de son emplacement, des conditions de circulation et du temps que vous aurez passé à chaque étape.

Le Tuk-tuk : pratique et authentique !

Dépaysant, confortable et très économique, le tuk-tuk est un véritable emblème de l’Asie du Sud-Est. Il permet de faire circuler jusqu’à 4 passagers adultes dans de bonnes conditions, est parfaitement adapté à la découverte des grandes villes et de leurs périphéries et permet de profiter des paysages grâce à une allure réduite.

Nous sélectionnons des chauffeurs de tuk-tuk dont la fiabilité de la conduite, l’état du matériel et l’écoute vous donneront entière satisfaction.

Sou sdey !
(Bonjour en khmer)
Je m'appelle Kong et je serai
votre chauffeur pour cette journée.”

Kong est originaire de Kompong Thom près de Siem Reap. Il vit actuellement à Phnom Penh avec sa femme et ses deux enfants.

Depuis environ 6 ans, il propose des tours de Phnom Penh et de ses environs en tuk-tuk. Sa conduite est particulièrement prudente et son tuk-tuk est bien équipé et en très bon état.

Très poli et souriant, Kong vous permettra de découvrir la capitale et ses alentours de manière particulièrement agréable et sereine.

Langues étrangères : anglais (courant).
Services à bord : grilles de protection, rideaux, housse anti-pluie.

Palais Royal de Phnom Penh


Découvrez les trésors de la résidence du Roi !

Le Palais Royal, dont la construction franco-khmère a débuté en 1866, est l’actuelle résidence du Roi (certaines zones sont donc fermées au public).

Il constitue un parfait exemple de la splendide architecture khmère avec son mur défensif, ses stupas en l’honneur des ancêtres, ses flèches imposantes, ses peintures murales et son impressionnante salle du trône toute dorée.

La fameuse pagode d’argent, dont le sol est constitué de plus de 5000 dalles en argent massif d’environ 1,2 kg chacune, recèle de nombreux objets précieux dont deux statues : le Bouddha d’Emeraude - taillé en réalité dans du cristal - et un Bouddha en or de 90kg incrusté de 9584 diamants. Le plus gros pèse 25 carats !

Durée de visite recommandée : Entre 60 et 90 minutes.

S21 (Tuol Sleng)


Constater la cruauté humaine pour la conjurer.

Converti en 1975 par le parti communiste Kampuchéa et son leader Pol Pot, cet ancien lycée fut le plus grand centre de détention et de torture du pays.

Plus de 17 000 prisonniers y furent torturés entre 1975 et 1979, avant d’être transférés au camp d’extermination de Cheoung Ek. À la libération du camp par l’armée vietnamienne, seuls sept survivants ont été dénombrés.

Vous y prendrez connaissance de l’histoire de ce génocide avec l’audioguide, les panneaux relatant l’histoire des dirigeants (vous risquez d’être très surpris !) et les photos des prisonniers. Une visite émouvante mais indispensable pour comprendre l’histoire du pays.

Durée de visite recommandée : entre 90 et 120 minutes.

Monument de l’Indépendance


L’épicentre et le symbole de Phnom Penh.

Erigé en 1958 en mémoire de l’indépendance du Cambodge proclamée par le Roi Norodom Sihanouk en 1953 vis-à-vis de la France, qui y avait établi un protectorat depuis 1863, le Monument de l’Indépendance trône sur le rond-point le plus fréquenté de Phnom Penh.

De près de 20 mètres de haut, il ressemble au temple Bakong (ensemble des Roluos) construit lors de l’époque pré-Angkorienne et se compose de 5 niveaux décorés par une centaine de têtes de nagas, les serpents mythiques.

À la tombée de la nuit, lorsqu’il s’illumine, le monument révèle son relief envoûtant. N’oubliez pas de saluer le Roi Norodom Sihanouk, dont une statue se dresse sur l’esplanade à proximité.

Durée de visite recommandée : 20 minutes.

Wat Phnom


La ville lui doit beaucoup.

C’est une des plus anciennes pagodes bouddhiques de Phnom Penh. Elle a même donné son nom à l’actuelle capitale cambodgienne !

D’après la légende, une vieille femme riche et pieuse appelée Penh aurait trouvé cinq statues de Bouddha abandonnées dans un tronc d’arbre sur la berge du Mékong. Elle aurait cherché une colline (« phnom » en khmer) pour les mettre à l’abri et n’aurait trouvé que celle-ci, de 27 mètres de haut seulement. Elle aurait alors décidé d’y faire construire un sanctuaire en 1373.

Ce temple, véritable écrin de verdure sur les hauteurs de Phnom Penh, est un lieu de promenade très fréquenté la journée par les cambodgiens et les voyageurs, qui viennent voir les différents sanctuaires et observer les singes qui y ont élu domicile.

Durée de visite recommandée : 60 minutes.

Marché central de Phnom Penh


Un bijou d’art déco à voir absolument !

Construit par les français pendant le protectorat pour faire face à l’essor de la capitale, le marché central est un joyau d’art déco. Il est composé d’un immense dôme en béton (de 26 mètres de haut !) et de quatre ailes conçus pour préserver les boutiques du soleil et des pluies tout en assurant la circulation de l’air.

Lors de son inauguration en 1937, ce marché était considéré comme le plus grand d’Asie et un des cinq ou six plus importants du monde.

Toujours pleinement fonctionnel, il fourmille d’échoppes qui proposent des articles aussi divers que des bijoux en or ou argent, des habits, des montres, des livres, des fleurs ainsi que les meilleurs produits de la mer de la ville parait-il !

Durée de visite recommandée : Entre 45 et 60 minutes.